Le Marilyn Bell I de l’Aéroport Billy Bishop est désormais le tout premier traversier canadien à émissions nulles, entièrement électrique, alimenté par un système de batteries au lithium-ion

Toronto (15 décembre 2021) – Le traversier Marilyn Bell I, qui permet de transporter des passagers, des véhicules et diverses fournitures jusqu’à l’Aéroport Billy Bishop de Toronto, est désormais le premier traversier électrique au Canada à être équipé d’un système de propulsion électrique à émissions nulles alimenté par des batteries au lithium-ion. Aucun des composants de ce système n’a besoin de diésel pour fonctionner.
 
PortsToronto, qui possède et exploite l’Aéroport Billy Bishop, a célébré aujourd’hui la remise en service du Marilyn Bell I, nouvellement transformé en navire entièrement électrique. En activité depuis 2010, et modernisé en 2018 de façon à ce qu’il puisse fonctionner au biodiésel, le traversier a été débarrassé de ses génératrices et moteurs diésel en 2021 afin de faire de la place au nouveau système de propulsion électrique et à une série de batteries au lithium-ion alimentées en électricité 100 % renouvelable fournie par Bullfrog Power.
 
Le nouveau Marilyn Bell I utilise uniquement de l’électricité propre provenant d’installations éoliennes et solaires, et ne génère donc plus d’émissions de gaz à effet de serre, ce qui devrait se traduire par une réduction annuelle d’environ 530 tonnes des émissions directes de l’aéroport. Cette modernisation du navire contribuera à l’amélioration de l’efficacité de son fonctionnement et à l’élimination des émissions atmosphériques connexes. En outre, cette transformation cadre avec le programme primé de gestion du bruit de l’aéroport, car elle aura pour effet de rendre le traversier bien plus silencieux, et donc bien moins gênant pour la population de l’agglomération voisine.
 
                                
À l’occasion de la cérémonie d’inauguration organisée pour célébrer l’achèvement de ce remarquable projet, le Chef de direction de PortsToronto, Geoffrey Wilson a été rejoint par la Gestionnaire du projet, Jelena Ognjanovic (centre), ainsi que Michael Thompson, adjoint au maire, Stephanie Dexter, représentante de Marilyn Bell (la sportive dont le traversier porte le nom), Député provincial Chris Glover, Député fédéral Kevin Vuong, ainsi que par les membres du Conseil d’administration de PortsToronto, Hellen Siwanowicz et Darin Deschamps.


Citations
« Dans le cadre de projets novateurs comme celui-ci, PortsToronto investit massivement pour rendre l’Aéroport Billy Bishop plus propre, plus écologique et plus silencieux, l’objectif étant de faire en sorte que nos activités commerciales s’insèrent harmonieusement dans l’agglomération voisine. La concrétisation du projet d’électrification du Marilyn Bell cadre tout à fait avec notre vision de l’avenir de l’aéroport et de ses activités. Nous voulons en faire une installation plus propre – or, le fait de remplacer par des batteries au lithium-ion tous les composants de son traversier qui avaient besoin de carburant pour fonctionner nous permettra d’éliminer totalement les émissions de GES attribuables à l’exploitation de ce navire. Nous voulons en faire une installation plus écologique – or, l’alimentation en électricité de ces fameuses batteries au lithium-ion sera entièrement assurée par Bullfrog Power. Enfin, nous voulons en faire une installation plus silencieuse – or, ce projet de transformation se traduira par une importante réduction du bruit associé à l’exploitation du traversier. »
Geoffrey Wilson, chef de la direction de PortsToronto
 
« Je tiens à féliciter PortsToronto, propriétaire et exploitante de l’Aéroport Billy Bishop de Toronto, pour cette réalisation sans pareil au Canada. La mise en place de ce moyen de transport propre et écologique lui permettra de réduire de 530 tonnes ses émissions de gaz à effet de serre annuelles, et nous rapprochera tous des objectifs que nous nous sommes fixés à l’égard du changement climatique. Le projet d’électrification totale du Marilyn Bell est un exemple des efforts et processus d’innovation qu’il est possible de mettre en œuvre pour réduire l’impact environnemental de l’infrastructure de transport. Il met par ailleurs en évidence le rôle de leadership qu’il est nécessaire de jouer pour influencer le cours des choses dans les domaines de la protection de l’environnement et de la promotion de la conduite d’opérations durables. »
L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports
 
« L’électrification totale du traversier Marilyn Bell est une étape importante pour l’Aéroport Billy Bishop. Grâce à cette opération de modernisation confiée à des entreprises canadiennes, cette navette essentielle qui relie l’île au centre-ville de Toronto sera désormais un moyen de transport propre, efficace et fiable. »
L’honorable Caroline Mulroney, ministre des Transports de l’Ontario
 
« Nous tenons à ce que Toronto et tous nos formidables partenaires continuent de montrer l’exemple pour ce qui est de la gestion des effets des changements climatiques. Le nouveau traversier électrique à émissions nulles de l’Aéroport Billy Bishop est le fruit d’une excellente initiative, et n’a pas son pareil au Canada. Je tiens à remercier PortsToronto d’avoir rendu cela possible, et je me réjouis à l’idée de voir le nouveau Marilyn Bell en service dans notre secteur riverain. »
Son honneur John Tory, maire de la Ville de Toronto
 
« Le secteur riverain de Toronto joue depuis longtemps un rôle moteur en matière d’innovation, de leadership et d’action en faveur de l’environnement. La mise en service du premier traversier canadien entièrement électrique à émissions nulles, utilisant uniquement de l’électricité provenant d’installations éoliennes et solaires, illustre bien le caractère essentiel de ce rôle. Félicitations à PortsToronto pour cette remarquable réalisation. »
Le conseiller municipal Joe Cressy, quartier 10, Spadina-Fort York
 
 « Je me réjouis de voir le projet d’électrification du traversier de l’Aéroport Billy Bishop se concrétiser et susciter autant d’enthousiasme. Il permet d’attirer l’attention sur les impacts environnementaux de nos activités, ainsi que sur les différents modes de vie envisageables pour occuper différemment les espaces que nous partageons. Nous ne devrions jamais perdre de vue les potentiels effets cumulatifs et collectifs des actions que nous envisageons. Lorsque l’on constate que les critères déterminant les mesures d’adaptation bénéficient non seulement aux êtres humains, mais aussi aux sources de vie au sein des écosystèmes, cela signifie que nos actions sont globalement bénéfiques et contribuent à modifier le regard que nous portons sur les solutions durables en matière de manières de vivre et d’être. »
La conseillère de la Première Nation des Mississaugas de la New Credit Cathie Jamieson
 
En bref
  • Le Marilyn Bell I a repris du service à l’Aéroport Billy Bishop le 15 décembre, après une période de transformation de 20 semaines au cours de laquelle ses génératrices et moteurs diésel ont été démontés afin de faire de la place pour un système de propulsion électrique à émissions nulles alimenté par des batteries au lithium-ion.
  • Le système de propulsion du traversier fonctionne sur batteries et utilise uniquement de l’électricité renouvelable fournie par Bullfrog Power, ce qui permet d’exploiter le navire sans émettre de gaz à effet de serre (GES), et de réduire ainsi de 530 tonnes les émissions annuelles directes de GES de l’Aéroport Billy Bishop.
  • Conformément à la politique d’approvisionnement durable de PortsToronto, trois compagnies canadiennes partageant sa vision en ce qui concerne la conduite d’opérations durables ont été sélectionnées pour mener à bien ce projet. Le principal concepteur du projet n’était autre que la société de St. Catharines auteure du concept et de la proposition retenus : Canal Marine & Industrial Inc. (CANAL), véritable chef de file dans le domaine des installations de génie électrique. Le cabinet d’architecture navale engagé pour le projet était Concept Naval, une compagnie d’architectes navals et d’ingénieurs maritimes basée à Québec et réputée au sein de l'industrie de la construction navale canadienne pour les solutions novatrices et personnalisées qu’elle propose. PortsToronto avait également demandé aux consultants maritimes de l’entreprise néo-écossaise E.Y.E. de l’aider à mettre en œuvre le projet.
  • Le traversier de l’aéroport permet de transporter des passagers, du personnel de l’aéroport et des cargaisons essentielles entre le continent et l'Aéroport Billy Bishop, et joue également un rôle crucial en permettant aux véhicules de service de la Ville de Toronto d'accéder aux îles de Toronto. En 2021, le service de traversier de l’aéroport a permis aux résidents des îles de Toronto d’être approvisionnés durant la pandémie, et aux élèves d’aller à l’école lorsque la couche de glace qui recouvrait les eaux du havre compromettait le maintien des conditions d’accès habituelles. 
  • L’électrification du traversier de l’aéroport est l’un des principaux projets d’investissement de l’Aéroport Billy Bishop, et a coûté environ 3,8 millions de dollars. Ce coût a entièrement été assumé par PortsToronto, qui a utilisé pour cela les recettes provenant des frais d’améliorations aéroportuaires.
  • Le Marilyn Bell I porte le nom d’une célèbre sportive canadienne : Marilyn Bell fut la première personne à traverser à la nage le lac Ontario. Par la suite, elle se distingua également en traversant – toujours à la nage – la Manche et le détroit de Juan de Fuca.
Ressources  
À propos de l’Aéroport Billy Bishop de Toronto
Desservant plus de 20 villes au Canada et aux États-Unis, et proposant des possibilités de correspondance pour plus de 80 destinations grâce au réseau de ses compagnies aériennes, l’Aéroport Billy Bishop est un important point d’accès international et un moteur essentiel de l’économie de Toronto. Il génère en effet plus de 470 millions de dollars en produit intérieur brut chaque année et contribue au maintien de 4 740 emplois, dont 2 080 sont directement associés aux opérations aéroportuaires. L’Aéroport Billy Bishop est réputé pour l’expérience de voyage unique qu’il propose, mais aussi pour son efficience et son service à la clientèle exceptionnels – ce qui lui a valu de remporter toute une série de prix attribués en fonction de l’avis des passagers.
 
À propos de PortsToronto
Depuis plus de 100 ans, PortsToronto travaille avec ses partenaires des ordres fédéral, provincial et municipal afin de favoriser la croissance économique de la Ville de Toronto et de la région du Grand Toronto. PortsToronto possède et exploite l’Aéroport Billy Bishop de Toronto, la Marina de l’avant-port (l’une des plus grandes marinas en eau douce au Canada) et le terminal maritime 52, qui propose aux entreprises des services de transport, de distribution, d'entreposage et de conteneurs au Port de Toronto. PortsToronto s’engage à favoriser le développement de collectivités fortes, saines et viables et a investi plus de 12 millions de dollars depuis 2009 dans des initiatives de bienfaisance et des programmes environnementaux qui profitent aux collectivités le long du secteur riverain de Toronto et ailleurs. PortsToronto mène ses activités conformément à la Loi maritime du Canada et est dirigée par un conseil d’administration composé de neuf membres représentant les trois ordres du gouvernement.
 
-30-
 
 Renseignements aux médias :
Jessica Pellerin
Gestionnaire, Relations avec les médias et relations publiques
PortsToronto
Tél. cell : (647) 298-0585
Adresse courriel : jpellerin@portstoronto.com