Aerial view of airport with skyline in background

L’Administration portuaire de Toronto (APT) travaille depuis plus de 100 ans avec ses partenaires des gouvernements fédéral, provincial et municipal à l’amélioration de la croissance économique de la Ville de Toronto et de la région du Grand Toronto. Aujourd’hui, l’Aéroport Billy Bishop de Toronto (ABBT) et le Port de Toronto servent de plaques tournantes urbaines du transport et offrent un accès facile, pratique et rentable aux entreprises canadiennes et internationales au cœur de la ville et de la province les plus peuplées du Canada.

L'aéroport

L’Aéroport Billy Bishop de Toronto devient rapidement un facilitateur clé des voyages d’affaires et du tourisme, et il contribue pour beaucoup à la croissance économique de Toronto.

En tant que plaque tournante régionale en développement, l’aéroport lie la région du Grand Toronto aux principales villes d’Amérique du Nord, joue un rôle essentiel dans la croissance des affaires et appuie la compétitivité internationale de Toronto. L’aéroport apporte des avantages économiques directs et indirects à la région du Grand Toronto et appuie ainsi les principaux secteurs de Toronto : les services financiers, les sciences de la vie, les secteurs de la création, les aliments et boissons, ainsi que le cinéma et la télévision.

Voici quelques faits saillants sur l'incidence économique* de l’ABBT en 2014 :

  • 2,1 milliards de dollars en production économique, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2012;
  • plus de 6 500 emplois représentant 6 220 années-personnes en emplois (dont 1 960 emplois directement associés à l'ABBT);
  • 695 millions de dollars en produit intérieur brut (PIB);
  • 385 millions de dollars en salaires;
  • environ 74 millions de dollars par année dans l’ensemble en recettes fiscales et en paiements versés en remplacement d’impôts (PERI).

Depuis 2006, l’aéroport a enregistré d'une année à l'autre une croissance exponentielle du nombre de passagers. Alors que le nombre de passagers continue de croître, les activités de l’aéroport devraient continuer de stimuler les affaires et le commerce, ce qui se traduira par une croissance économique mesurable et durable au cours des années à venir.

*Selon les résultats d’une étude de l'incidence économique basée sur un examen des activités de 2014. Le rapport complet sur l'incidence économique est disponible ici.

Le port

Servant principalement d’installation pour les marchandises en vrac, le Port de Toronto est un élément unique de l’infrastructure économique de Toronto et il procure un réseau de liens intermodaux au transport routier, ferroviaire et aérien.

Voici quelques faits saillants concernant le port en 2014 :

  • • 2,01 millions de tonnes métriques sont passées par le port, une augmentation de 29 % par rapport à 2013;
  • • bond de 55 % des expéditions de marchandises en vrac outremer;
  • • augmentation de 6 % du tonnage de ciment;
  • • 6 visites de navires de croisière;
  • • 2 986 passagers de navires de croisière.

En raison de l'hiver neigeux de 2013, tous les entrepôts de sel du Port de Toronto ont été vidés pour la première fois depuis plusieurs années. La reconstitution des stocks de sel du port a contribué à hauteur de 36 % au tonnage total du port en 2014. L'industrie des croisières des Grands Lacs connaît par ailleurs une croissance constante, et le port a accueilli 2 986 passagers de navires de croisière en 2014.

Les points de vue uniques qu’offre le port sur le centre-ville de Toronto et sa proximité avec le centre culturel de la ville expliquent sa popularité comme lieu de tournage de grandes séries dramatiques pour la télé et de super productions pour le grand écran. En 2014, le port a généré des revenus de 143 000 dollars provenant de productions comme Hannibal, La lignée, Le Transporteur et Pixels.