PortsToronto s'engage à veiller à la durabilité et à la protection de l'environnement. Qu'il s'agisse de l’Aéroport Billy Bishop de Toronto, de la Marina de l'avant-port ou du Port, nous menons nos activités de manière à protéger l'environnement, à aménager et à conserver des habitats naturels, puis à redonner aux communautés que nous servons.

Le mandat environnemental de PortsToronto est de maintenir la propreté du havre de Toronto, et sa stratégie environnementale est de réduire les coûts en énergie, de protéger les habitats naturels et de promouvoir l'utilisation des ressources renouvelables.

Voici quelques-unes des principales initiatives de PortsToronto :

  • Rapport sur la durabilité
    En janvier 2016, PortsToronto a publié son premier rapport annuel sur la durabilité. Ce nouveau rapport décrit dans le détail le rendement mesuré en regard des principales priorités, rendement qui résulte des efforts de l'organisation en matière de durabilité, notamment des efforts de protection de l'environnement. L'élaboration de ce rapport a été l'occasion de mettre l'organisation à l'épreuve, et lui a permis d'évoquer avec fierté ses réussites environnementales et de passer en revue les améliorations qui pourraient être apportées. Cliquez ici pour lire le rapport..
  • Énergie renouvelableGreen footprint
    PortsToronto fait partie des principaux utilisateurs de l’énergie de Bullfrog Power au pays; elle utilise de l'électricité verte à 100 pour cent depuis 2010. PortsToronto et l’Aéroport Billy Bishop de Toronto sont respectivement la seule administration portuaire et le seul aéroport au Canada qui utilisent uniquement de l'énergie renouvelable pour l'ensemble de leurs activités et installations.
  • Programme de nettoyage du havre et ligne d'assistance
    Conformément à son programme de nettoyage du havre, PortsToronto protège les ressources en eau du havre de Toronto en retirant environ 150 millions de livres de matières, notamment des débris, du limon et du bois de grève, du canal Keating et du havre de Toronto chaque année. Dans le cadre de cet engagement, PortsToronto propose également une ligne d'assistance du havre (416-462-3937), accessible en tout temps, afin d'assurer une intervention immédiate lorsque des cas de polluants, de débris ou de déversement dans le havre sont signalés.
  • Jardin de monarque
    Chaque année, les monarques migrent vers le Mexique pour la saison hivernale, puis reviennent au nord pour le printemps et l'été. L'an dernier toutefois, le nombre de monarques qui sont revenus a atteint son plus bas niveau. Cela est attribuable en partie à la perte de plantes indigènes comme l'asclépiade, principale source alimentaire de ce papillon. En septembre 2014, PortsToronto a aménagé un jardin de papillons à la Marina de l'avant-port, lequel est composé de plantes indigènes comme l'asclépiade, dans le but d'encourager le retour de cette espèce dont la population décroît.
  • Projet de verdissement des cours d'école
    En partenariat avec Evergreen Canada, PortsToronto a entrepris des travaux en vue de faire une place à la nature dans six écoles du centre-ville. Le projet a été annoncé pour la première fois à l'hiver 2014, et les travaux de plantation ont commencé au printemps 2015. Les concepteurs du projet s'inspirent de la nature, et intègrent des éléments tels que des arbres, des pierres et des ombrages afin de créer un paysage varié que les enfants exploreront.
  • Projet de création de zone humideFish
    En 2013, PortsToronto a achevé, en collaboration avec l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région, la création d’une zone humide et d’un habitat du poisson dans le parc Tommy Thompson, sur la flèche de la rue Leslie. Le nouvel habitat comprend des structures de contrôle du niveau de l’eau et du poisson qui permettent de gérer le mouvement des espèces de poisson ainsi que le niveau de l’eau. Les travaux visant la création de deux autres habitats se poursuivent.
  • Meilleures pratiques en durabilité5 ribbon
    PortsToronto a adopté les meilleures pratiques pour atteindre les objectifs de durabilité au Port de Toronto et prévenir la pollution dans la Marina de l’avant-port. Les mesures comprennent ce qui suit :
     
    • des efforts accrus de recyclage pour la réduction des matières solides et dangereuses;
    • des campagnes d’information pour le personnel, les clients, les locataires et le public au sujet de l’entretien du matériel.
    Ces mesures et d'autres initiatives environnementales ont permis à la Marina de l'avant-port de recevoir la désignation 5 ancres vertes or de l’Ontario Marine Operators Association (OMOA), l'une des notes les plus élevées que puisse obtenir une marina pour le respect des meilleures pratiques environnementales.
  • Réduction de l'empreinte écologique de PortsTorontoElectric car
    PortsToronto s'engage à réduire son empreinte écologique, notamment en mettant en œuvre les initiatives suivantes :
     
    • faire passer les navires de travail de la marina aux moteurs de nouvelle technologie, qui sont plus propres et plus efficaces;
    • utiliser des véhicules écoénergétiques et hybrides pour les activités d’entretien aéroportuaire – la mise en place de cette technologie verte au sein de la flotte de l'aéroport est réalisée dans une proportion de 42 % déjà – et remplacer progressivement tous les véhicules opérationnels par des modèles hybrides d’ici 2020;
    • réduire davantage la consommation d'énergie en faisant passer 90 % de l’éclairage de la marina à un éclairage assuré par des ampoules à haut rendement énergétique, telles que les ampoules fluorescentes compactes;
    • donner aux employés de la marina une formation sur le confinement de déversements, et acquérir de l'équipement de confinement de déversements au quai de ravitaillement de la marina;
    • demander à tous les clients de la marina de signer un engagement environnemental.
  • Désengorger les routes et autoroutes de TorontoCargo ship L’expédition de fret en vrac par le Port de Toronto réduit la congestion sur les routes et autoroutes de Toronto et représente un moyen de transport des marchandises plus efficace. De plus, compte tenu du développement du paysage urbain de Toronto, les matériaux de construction entreposés dans les zones de transit et d’entreposage du Port de Toronto se situent dorénavant plus près des chantiers, ce qui réduit les coûts de construction, la congestion et les émissions de combustible superflues.